Epidémiosurveillance en santé animale

Tuberculose

Image
vache3

La tuberculose bovine est une maladie animale transmissible à l'homme (zoonose) causée par la bactérie Mycobacterium bovis (M. bovis). Cette bactérie peut infecter de nombreuses espèces animales, à la fois domestiques (principalement les bovins) et sauvages (notamment les cervidés, sangliers ou blaireaux). La tuberculose se transmet surtout par voie respiratoire, mais dans le cas des animaux sauvages, la transmission par voie orale, c'est-à-dire par ingestion d’aliments ou d’eau contaminée, tient certainement une place importante.

La France est déclarée officiellement indemne de tuberculose bovine depuis 2001. La surveillance de la tuberculose bovine vise à démontrer le maintien de ce statut d’une part et à éradiquer la maladie in fine par la détection et gestion des foyers de tuberculose bovine d’autre part.

Le système de surveillance de la tuberculose bovine repose sur plusieurs modalités/dispositifs de surveillance :

  • Surveillance en élevage également appelée "prophylaxie"
  • Surveillance en abattoir
  • Surveillance lors des mouvements d'animaux
  • Surveillance de la faune sauvage : dispositif "Sylvatub"

La dégradation de la situation sanitaire dans certaines zones géographiques dans les années 2010 a accentué la stratégie de surveillance basée sur une analyse de risque : la prophylaxie s’est renforcée dans quelques départements mais la majorité des départements métropolitains n’organisent plus de campagne de dépistage en élevage pour surveiller la tuberculose bovine. La surveillance systématique à l’abattoir est donc le principal moyen de détection de suspicions d’infection pour les bovins provenant de ces départements.

Plusieurs groupes de travail de la Plateforme ESA sont dédiés au système de surveillance de la tuberculose bovine. Ils travaillent en synergie: le groupe de suivi tuberculose bovine, le groupe de suivi Sylvatub, le groupe projet tuberculose en abattoir

Le groupe de suivi « Tuberculose » a été créé en 2011.

Ses objectifs

  • Assurer le suivi de la situation sanitaire de la tuberculose bovine en élevage
  • Assurer la publication de bilans sanitaires en lien avec le GS Sylvatub
  • Apporter un appui pour la mise en oeuvre des évolutions de la surveillance
  • Assurer le suivi du fonctionnement des dispositifs de surveillance via la mise en place et le suivi d'indicateurs de fonctionnement.

Tuberculose en abattoir   

Le groupe de suivi tuberculose est animé par un expert technique du ministère en charge de l'agriculture. Le groupe est composé d’experts techniques de l’ADILVA, l’Anses, ENVA, GDS France, INRAE, ministère en charge de l’agriculture (DGAL, DRAAF, DDecPP), SNGTV.

Pour la mise en place d’indicateurs de suivi du fonctionnement du dispositif de surveillance en abattoir un groupe projet dédié a été lancé. Le lien entre le groupe projet Tuberculose en abattoir et le groupe de suivi Tuberculose bovine se fait via l'animateur du GS qui est également co-animateur du GP tuberculose en abattoir

Tuberculose en abattoir    

 

Barre_tricolore