Epidémiosurveillance en santé animale

Observatoire de la Mortalité des Animaux de Rente (OMAR) équidés

Image
équidé 2

Des travaux de recherche ont été initiés en 2012 pour évaluer les possibilités de développer un dispositif de surveillance syndromique des équidés basé sur la modélisation de la mortalité équine. Une évaluation de la qualité des données a été menée (Tapprest et al.,Assessment of fallen equine data in France and their usefulness for epidemiological investigations).

Un travail collaboratif scientifique et technique a été mis en place pour améliorer la qualité des données de mortalité dans les bases EDI-SPAN et SIRE (création de groupes de travail, enquêtes, suivi de l’évolution de la qualité des données, etc.) dans le cadre du projet Valdonequi (Valorisation combinée des données démographiques et sanitaires équines) 2017-2021.

Une étude rétrospective sur l’impact en termes de mortalité de l’épisode West Nile 2015 a été menée dans un premier temps et a fait l’objet d’une publication (Cazeau et al. 2019). Une application opérationnelle a ensuite été testée durant les étés 2018 et 2019, en lien étroit avec le LNR West Nile, pour suivre en temps quasi-réel l’impact en termes de mortalité équine d’une épizootie West Nile dans le Sud-Est de la France et pour pouvoir fournir des éléments quantitatifs au LNR et au gestionnaire du risque.

Ces études ont permis de valider la faisabilité du lancement d’une phase opérationnelle de suivi de la mortalité des équidés. Lors de sa réunion du 26/06/2019, le Copil ESA a validé le principe de création d’un groupe de suivi “OMAR équidés” pour apporter un appui au passage du volet recherche au volet opérationnel de la surveillance de la mortalité équine.

Ses objectifs

  • Poursuivre des travaux de développement et de calibration des méthodes d’analyse des séries temporelles et définir des seuils d’alerte avec notamment une adaptation aux données Corse.
  • Assurer un suivi quantitatif chaque année en temps quasi réel de la mortalité dans les départements les plus à risque pendant la période à risque d’épizootie West Nile.
  • Mesurer l’impact de l’épizootie de rhinopneumonie 2021

Le groupe est co-animé par par deux expertes techniques de l'Anses. Il est composé d'experts techniques provenant de : Anses, ATEMAX, AVEF, GDS France, IFCE, Ministère en charge de l’agriculture, RESPE, SIFCO, SNGTV.

Une cellule d'animation commune au groupe de suivi Omar équidés et Omar bovins permet d'assurer un lien entre ces deux groupes notamment sur les aspects méthodologiques.

 

Barre_tricolore