Bilans et résultats nationaux sur la Tuberculose

Article écrit par Alexandre Fediaevsky, Aurélie Courcoul, Maria Laura Boschiroli, Edouard Reveillaud

Résumé
La situation sanitaire de la France vis-à-vis de la tuberculose bovine est globalement très satisfaisante. La présence de la maladie, à bas bruit, dans certaines zones a conduit à une mobilisation des parties prenantes et à une maîtrise de la situation. Le nombre d’abattages diagnostiques a augmenté et le taux d’incidence annuel est resté largement inférieur à 0,1 %, et dans la plupart des élevages infectés détectés le nombre d’animaux présentant des lésions est extrêmement limité. La persistance de la maladie dans certaines zones, en élevage ou au sein de la faune sauvage, implique une attention soutenue afin de mener à bien l’éradication. Un regard critique sur les différentes procédures et les résultats obtenus est présenté afin de s’assurer que le dispositif est compatible avec la bonne détection des foyers.
 
Article complet dans le Bulletin épidémiologique n° 64

Partager :

Article de A. Fediaevsky et al. du bulletin épidémiologique n°46 spécial MRC

cow10Résumé : En 2010, la prévalence de la tuberculose bovine en France a été de 0,07 % et le territoire est reconnu officiellement indemne de tuberculose bovine depuis plusieurs années. L’objectif de la surveillance est de détecter précocement les foyers résiduels afin de poursuivre l’assainissement du territoire et conserver le statut officiellement indemne au niveau des cheptels et du territoire. En raison de la détection de la persistance de certaines zones infectées, la surveillance a été localement renforcée ce qui a conduit à une augmentation du nombre de foyers détectés.

Télécharger l'article complet


Partager :

Article de Fediaevsky et al. du Bulletin épidémiologique n°40 spécial MRC

cow19Résumé : En 2009, la prévalence de la tuberculose bovine en France était de 0,04 % et le territoire reconnu officiellement indemne de tuberculose bovine depuis plusieurs années. L’objectif de la surveillance est de détecter les foyers aussi vite que possible afin de poursuivre l’assainissement du territoire et conserver le statut officiellement indemne au niveau des cheptels et du territoire. En raison de la détection de la persistance de certaines zones infectées, la surveillance est localement renforcée.

Télécharger l'article complet


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.