Veille Sanitaire Internationale sur les Pestes aviaires

Les nombreuses confirmations rapportées cette semaine en Allemagne, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Irlande et au Danemark, indiquent la présence d’une forte dynamique d’infection par des virus H5 hautement pathogènes (appartenant à au moins trois sous-types rapportés : H5N1, H5N5 et H5N8) au sein de l’avifaune sauvage dans le nord de l’Europe et confirment le risque élevé d’introduction de ces virus dans les élevages de ces pays où les cas ont été détectés en faune sauvage. Compte tenu de la saison actuelle de migration des oiseaux et comme la dynamique d’infection est présente dans un couloir actif de migration descendante en amont de la France, cette situation alerte également sur le risque d’introduction de ces virus en France et souligne l’importance de maintenir une vigilance particulière sur le territoire français.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Cette note a vocation à être mise à jour régulièrement en complément de la fiche présente dans le BHVSI-SA et a pour but de faire un point régulier sur la progression de l’épizootie d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) en Europe. Elle couvre la saison hivernale 2020/2021 depuis la détection du premier cas au Pays-Bas le 17/10/2020 qui a été confirmé le 20/10/2020.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Depuis le 25/03/2020, 68 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5 ont été déclarés dans le sud du pays (Figure 1), correspondants à deux foyers primaires dans les régions administratives de Bács-Kiskun et de Csongrád et 66 foyers secondaires. Ces 66 foyers secondaires, qui ont été confirmés entre le 25/03 et le 07/04/2020 se situent dans une zone de très forte densité d’élevages. Il s’agit principalement d’élevages de canards ou d’oies dont les effectifs varient de 35 à 142 000 animaux.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Les points marquants à retenir sont : i/la filière palmipède particulièrement concernée par les détections sur cette période (10 foyers en Pologne, un cluster de 5 foyers en Hongrie, 4 en Bulgarie) ; ii/ premières détections en Bulgarie ; iii/des virus IAHP H5 en Bulgarie distincts des autres virus IAHP H5 circulant en Europe actuellement ; iv/ la détection en Allemagne d’un foyer d’IAHP H5N8 en dindes reproductrices à la frontière néerlandaise.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Depuis la dernière note du 22/01/2020 (lien), un premier foyer domestique d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N8 a été déclaré en Allemagne ainsi qu’ un nouveau foyer domestique H5N8 en Pologne (source : Commission européenne ADNS au 10/02/2020).
 

Pour télécharger le(s) document(s): 

Après les foyers déclarés par la Pologne et la Slovaquie depuis le 31/12/2019, la Hongrie et la Roumanie déclarent à leur tour des foyers d'influenza aviaire hautement pathogène H5N8.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Sept foyers H5 ont été confirmés dans deux régions de l’est et de l’ouest du pays entre le 31/12/2019 et le 03/01/2020.
Les mesures nationales de protection ont été mises en place et les mesures européennes sont en cours de définition.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Aucun nouveau foyer domestique d’influenza aviaire hautement ou faiblement pathogène n’a été confirmé en Europe respectivement depuis le 2 avril (IAFP) et le 8 avril 2019 (IAHP).
Des foyers domestiques H5N8 hautement pathogène sont régulièrement déclarés par la Bulgarie.
Le dernier cas sauvage d’IAHP a été confirmé le 15 janvier 2019 au Danemark chez une buse variable (Buteo buteo).

Pour télécharger le(s) document(s): 

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Yves Lambert (DGAL), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele
Pour le laboratoire national de référence: Eric Niqueux (Anses)

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Note résumant le rapport de la FAO sur l'IAHP H5 au niveau mondial au 31/01/2019.

Du 1er octobre 2018 au 30 janvier 2019 (4 mois), 22 foyers d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sérotype H5N8 ont été identifiés en Asie, Europe et Afrique.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (DGAL), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Eric Niqueux (Anses)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : Données actualisées au 14/10/2018 – ADNS, OIE, FAO Empres-i

Du 1er octobre 2017 au 14 octobre 2018 inclus, 167 foyers et cas d’IAHP H5 (dont 63 foyers et cas d’H5N8, 96 foyers et cas d’H5N6, et 8 foyers et cas d’H5Nx) ont été déclarés dans douze pays européens : Italie, Bulgarie, Chypre, Allemagne, Pays-Bas, Suisse, Royaume-Uni, Irlande, Suède, Danemark, Finlande et Slovaquie (Tableau 1, Figures 1 & 2). Deux sous-types ont été identifiés : H5N6 (Figure 1) et H5N8 (Figure 2).
 

Pour télécharger le(s) document(s): 

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.