Aethina tumida

Menu 

Présentation rapide de l'Aethina tumida  

Actualités Bilans et résultats de la surveillance  

L’infestation par le petit coléoptère des ruches, Aethina tumida, est une maladie règlementée dans l’Union Européenne et en France. La multiplication du coléoptère peut être importante dans les colonies infestées où il se nourrit du couvain, du miel et du pain d’abeille. Dans certains cas, il détruit les cadres et cause une fermentation du miel par ses défécations. En cas d’infestation élevée, les coléoptères peuvent entraîner la mort de la colonie ou une désertion des abeilles.
 
Le petit coléoptère des ruches a été détecté pour la première fois en Italie en septembre 2014.
 
Pour en savoir plus:

Suivi thématique Outils, études, évaluations
Veille sanitaire internationale  
                                       

Rôle de la Plateforme  

Présentation du dispositif de surveillance       






Le rôle du groupe de suivi est d’apporter un appui continu à l’organisation et à l’évaluation du dispositif de surveillance, et de proposer des améliorations et des adaptations de ce dispositif en fonction de l’évolution de la situation sanitaire nationale et internationale.
Le groupe de suivi a participé à la révision du dispositif de surveillance d’Aethina tumida, la réalisation de quatre sessions de formations de formateurs et à l’élaboration de messages de sensibilisation au risque d’introduction du petit coléoptère des ruches à l’attention des apiculteurs. Il suit et met en ligne sur le site de la Plateforme ESA des notes régulières décrivant l’évolution de la situation vis-à-vis du petit coléoptère des ruches en Italie.
 






Modalités de surveillance de l'infestation des colonies d'abeilles Apis mellifera par le petit coléoptère de la ruche Aethina tumida
 
Suite à la détection d’Aethina tumida en Italie en septembre 2014, le dispositif de surveillance d’Aethina tumida a été révisé, en tenant compte des recommandations de surveillance du laboratoire de référence de l’Union européenne. Le dispositif distingue deux objectifs : être en capacité de détecter la présence d’A. tumida et, en cas de détection, préciser la portée de l’infestation. Pour répondre à ces objectifs, la surveillance s’appuie sur un dispositif de surveillance événementielle de la population générale (suspicions de la présence du coléoptère) et un dispositif de surveillance programmée basée sur le risque avec visites systématiques des ruchers présentant un risque d’être infestés (niveaux de risques en fonction des introductions d’abeilles sur cadres, d’essaims nus ou de reines avec présence ou non de certificats et provenant ou non de zones à risque). En cas de détection de foyers, une surveillance programmée est prévue dans des zones réglementées. Les élevages concernés sont les élevages d’abeilles et également les élevages de bourdons, utilisés pour la pollinisation de certaines productions végétales, et susceptibles de faire l’objet de mouvements de commerce internationaux.
 
Pour en savoir plus :

  • La note de service lien NS

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.