Résultats

La présentation fait un bilan synthétique des résultats de la surveillance Sylvatub avec un rappel des grands principes du réseau ainsi qu'une présentation des modifications récentes de protocoles.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Des cas humains groupés de fièvre Q sont régulièrement détectés en France, donnant lieu à des investigations en élevage. Les foyers de cas humains sont le plus souvent associés à la présence de petits ruminants (ovins et caprins), à une proximité entre les populations animales et humaines, et de manière privilégiée en cas de mises-bas et d’avortements en raison de la forte excrétion au cours de cette période. La transmission est principalement aérienne à partir d’aérosols infectieux dans l’environnement.
Dans ce contexte, une plaquette de sensibilisation vis-à-vis de la fièvre Q à destination des éleveurs a été élaborée par un groupe de travail multi-partenarial réunissant des acteurs de la santé animale et de la santé humaine. 
La plaquette disponible en téléchargement ci-dessous récapitule les principales mesures de gestion qui peuvent être proposées en élevage. Celles-ci prennent en compte à la fois la grande résistance de la bactérie dans l’environnement et sa forte capacité de dissémination y compris à distance des exploitations

Télécharger la plaquette
 

L’Observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants (Oscar) est un dispositif qui vise à recueillir et valoriser les résultats de diagnostics différentiels des avortements entrepris selon une démarche nationale harmonisée. Sa finalité est d’améliorer les connaissances des causes infectieuses des avortements, pour orienter au mieux la prévention et la lutte contre celles-ci.
En 2018, 25 départements étaient engagés dans le dispositif Oscar. Pour la période du 1er janvier au 31 décembre 2018, l’analyse des données a porté sur 901, 191 et 96 séries abortives respectivement en élevages bovins, ovins et caprins.
Télécharger le bilan Oscar 2018

Du 1er septembre 2017 au 31 août 2018, des formes congénitales de SBV ont été observées dans 22 élevages (« élevages cliniquement atteints »). Ont été concernés : 21 élevages bovins et un élevage ovin. Les résultats de la surveillance semblent indiquer que le virus a circulé à bas bruit en 2017 sur une grande partie du territoire métropolitain.

Télécharger le bilan de la saison 2017-2018

Le dispositif OSCAR est actuellement déployé dans 23 départements volontaires pour une ou plusieurs espèces de ruminants domestiques (bovins, ovins, caprins). Ce dispositif se veut dynamique et vise à s’enrichir des enseignements du terrain au cours du temps : prise en compte de nouveaux outils de diagnostic, amélioration des grilles d’interprétation, adaptation à la diversité des situations épidémiologiques, intégration de maladies abortives de deuxième intention, …Le groupe de suivi « Oscar » de la Plateforme ESA a souhaité qu’une enquête puisse être réalisée auprès des acteurs engagés dans le dispositif Oscar après une année de fonctionnement. Dans ce contexte, une enquête a été élaborée dans le cadre du groupe de suivi puis diffusée aux GDS, GTV et LVD des 23 départements engagés dans le dispositif fin mai 2018.

Télécharger les résultats de cette enquête

Le rapport annuel Sylvatub présente les résultats bruts de la surveillance de la tuberculose dans la faune sauvage dans le cadre du programme Sylvatub.

Pour télécharger le(s) document(s): 

Virginie Urrutia1, 2, Sébastien Wendling3, Marion Laurent4, Agnès Ménage5, Agnès Gamon6, Gérald Therville-Tondreau7,Cédric Sourdeau8, Didier Calavas9, Axel Decourtye10, 11, 12, Anne Bronner3

Auteurs correspondants : virginie.urrutia@itsap.asso.fr ou sebastien.wendling@agriculture.gouv.fr
 

Après plusieurs années de travail partenarial entre les organisations apicoles nationales (dont la Fnosad, ADA France et GDS France), la SNGTV, l’Itsap, l’Anses et l’Etat, l’Observatoire des mortalités et des affaiblissements de l'abeille mellifère (Omaa) a été déployé depuis quelques mois dans deux régions françaises volontaires : la Bretagne et les Pays de la Loire.
Des guichets uniques de centralisation des déclarations de mortalités et affaiblissements de l'abeille mellifère ont ainsi été officiellement ouverts fin 2017, après le début de la campagne de communication à destination des apiculteurs, leur permettant de déclarer l'ensemble des troubles ou événements de santé constaté dans les ruchers.
Depuis l’ouverture des guichets uniques régionaux, 189 déclarations d’événements de santé ont été rapportés par l'Omaa Bretagne et 116 par l’Omaa Pays de la Loire

Pour télécharger le(s) document(s): 

L’Observatoire et suivi des causes d’avortements chez les ruminants (Oscar) est un dispositif qui vise à recueillir et valoriser les résultats de diagnostic différentiel des avortements (DDA) entrepris selon une démarche harmonisée nationale. Sa finalité est d’améliorer les connaissances des causes infectieuses des avortements, ce qui devrait permettre d’adapter le diagnostic, la prévention, et la lutte contre celles-ci.

Télécharger le bilan 2017

Ce diaporama présente

Résumé : En 2016, 309 visites d’élevage (267 élevages différents) ont été réalisées dans le cadre de Résavip dans d

Pages

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.