Pestes porcines

Par ordre alphabétique : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Cirad/Inra), Alizé Mercier (Cirad)

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
  
Sources : données ADNS/FAO Empres-i actualisées au 27/08/2017 inclus ; réunions ScoPAFF (rapports du 6-7 avril 2017 et du 13 juillet 2017)
 
La peste porcine africaine (PPA) continue de circuler dans le Nord-Est de l’Europe (Tableau 1). Elle a progressé à l’intérieur de l’Union européenne depuis les zones frontalières (progression particulièrement observée dans les pays Baltes et en Pologne) et une diffusion de la maladie « en tâche d’huile » continue à être observée dans et à partir des pays touchés.

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France

Sources : ADNS, OIE

Un premier foyer de peste porcine africaine (PPA) a été découvert le 27 juillet 2017 dans la région de Satu Mare dans le Nord-Ouest de la Roumanie, proche de la frontière avec l’Ukraine, pays où la maladie est présente aussi bien chez les porcs domestiques que chez les sangliers (Figure 1). La présence du virus a été confirmée le 31 juillet chez trois des quatre porcs d’un particulier. La source de l’infection demeure inconnue pour l’instant et des investigations sont en cours.

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
LNR peste porcine africaine, Anses laboratoire de Ploufragan – France
 

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
LNR peste porcine africaine, Anses laboratoire de Ploufragan – France
 
Sources : données actualisées au 22/03/2017, sources ADNS/FAO Empres-i, comité permanent du PAFF – rapports du 2-3 mars 2017

La peste porcine africaine (PPA) continue de circuler dans le Nord-Est de l’Europe avec des déclarations en particulier dans les pays Baltes, en Pologne, en Ukraine et en Russie (Tableau 1). Nous pouvons observer une extension vers l’Ouest dans tous les pays touchés, en particulier en Estonie, Lettonie et Ukraine. La maladie s’est étendue à la Moldavie en septembre 2016 et a été détectée de nouveau en Biélorussie en décembre 2016. Par ailleurs, la PPA continue de circuler en Sardaigne où elle est enzootique depuis plus de 35 ans (Mur et al. 2014).

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
LNR peste porcine africaine, Anses laboratoire de Ploufragan – France
 
Sources : données actualisées au 18/01/2017, sources ADNS/FAO Empres-i, comité permanent du PAFF – rapport de la Pologne du 30 novembre 2016

La peste porcine africaine (PPA) continue de circuler en Europe avec des déclarations en particulier dans les pays Baltes, en Pologne et en Russie (Tableau 1). La maladie s’est aussi étendue à la Moldavie en septembre 2016 (déclaration OIE 04/10/2016) et elle continue de circuler en Sardaigne où elle est enzootique depuis plus de 25 ans.

Article au format PDF: 


Partager :

Alizé Mercier 1,2, Julien Cauchard 3, Marie-Frédérique Le Potier 4
 
 (1) Cirad, UMR1309 Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
 (2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(4) Anses, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané, LNR PPA, France

 Sources : données FAO Empres-i (http://empres-i.fao.org extraites le 20/10/2016)



La peste porcine africaine (PPA) continue sa progression en Europe, avec deux foyers déclarés en Moldavie depuis septembre 2016 (première déclaration pour la Moldavie). L'UE a élargi les zones de protection suite à déclaration d'une vingtaine de foyers dans des élevages de porcs domestiques en Pologne durant l’été 2016.

Partager :
  Alizé Mercier 1,2, Julien Cauchard 3, Marie-Frédérique Le Potier 4
 
(1) Cirad, UMR1309 Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
(4) Anses, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané, LNR PPA, France

 Sources : données FAO Empres-i (http://empres-i.fao.org extraites le 28/09/2016)

Partager :
  Alizé Mercier 1,2, Julien Cauchard 3
 
 (1) Cirad, UMR1309 Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
 (2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
 (3) Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France
  

 Source : OIE, médias

 La peste porcine africaine (PPA) s’étend depuis l’Ukraine et touche à présent la Moldavie en se rapprochant de la Roumanie par une autre de ses frontières.

Partager :
Bulletin vignetteBulletin Epidémiologique - Ahead of print

Marie-Frédérique Le Potier (1), Elena Arsevska (2), Clara Marcé (3)
(1)    Anses, Laboratoire de Ploufragan - Plouzané, Laboratoire national de référence pour la peste porcine africaine, Ploufragan, France
       (2)    Cirad, UMR CMAEE, Montpellier, France
       (3)    Direction générale de l’alimentation, Bureau de la santé animale, Paris, France
 

Suite à l’introduction en 2007 en Géorgie d’une souche de virus de la peste porcine africaine (PPA) dont l’origine d’Afrique de l’Est ou de Madagascar a été confirmée par séquençage moléculaire (Rowlands et al 2011), la maladie s’est très vite étendue aux pays voisins. Dès 2008, elle a été détectée au sein de la Fédération de Russie où elle s’est endémisée dans la région du Caucase.


Partager :

Un premier cas de peste porcine africaine (PPA) en Estonie a été détecté le 2 septembre 2014 sur un sanglier sauvage retrouvé mort. Le diagnostic de confirmation a été porté le 5 septembre 2014 par le Laboratoire de référence européen situé en Espagne. Ce sanglier a été retrouvé dans la commune d’Hummuli, district de Valga, à 6 Km de la frontière avec la Lettonie, autre pays balte déjà infecté ayant détecté des foyers proches de la frontière avec l’Estonie, et à environ 100 Km de la frontière avec la Biélorussie. L’origine de ce cas peut vraisemblablement s’expliquer par la proximité avec des foyers en Lettonie.

Cette découverte s’incrit dans un contexte de diffusion du virus en Europe de l’Est ces derniers mois. , Les autorités estoniennes avaient elles-mêmes annoncé dès cet été qu’elles pensaient que la maladie était déjà présente sur leur territoire, sans en avoir encore détecté de cas.

La PPA a désormais infecté les trois pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et l’Est de la Pologne, à partir des pays précédemment infectés, Biélorussie, Ukraine et Fédération de Russie.

Figure : localisation de la commune d’Hummuli en Estonie

 


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.