mortalités

Virginie Urrutia1, 2, Sébastien Wendling3, Marion Laurent4, Agnès Ménage5, Agnès Gamon6, Gérald Therville-Tondreau7,Cédric Sourdeau8, Didier Calavas9, Axel Decourtye10, 11, 12, Anne Bronner3

Auteurs correspondants : virginie.urrutia@itsap.asso.fr ou sebastien.wendling@agriculture.gouv.fr

 
Après plusieurs années de travail partenarial entre les organisations apicoles nationales (dont la Fnosad, ADA France et GDS France), la SNGTV, l’Itsap, l’Anses et l’Etat, l’Observatoire des mortalités et des affaiblissements de l'abeille mellifère (Omaa) a été déployé depuis quelques mois dans deux régions françaises volontaires : la Bretagne et les Pays de la Loire.
Des guichets uniques de centralisation des déclarations de mortalités et affaiblissements de l'abeille mellifère ont ainsi été officiellement ouverts fin 2017, après le début de la campagne de communication à destination des apiculteurs, leur permettant de déclarer l'ensemble des troubles ou événements de santé constaté dans les ruchers.
Depuis l’ouverture des guichets uniques régionaux, 189 déclarations d’événements de santé ont été rapportés par l'Omaa Bretagne et 116 par l’Omaa Pays de la Loire

Article au format pdf: 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.