Information sanitaire

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Eric Niqueux, Nicolas Eterradossi
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele

Auteur correspondant :
alize.mercier@cirad.fr
 
Source : OIE, ProMED, Agence Française de Presse (AFP) 15/02/2018, FAO Empres-i

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le Cirad : Philippe Caufour
Auteur correspondant :
alize.mercier@cirad.fr
 
Source : Données ADNS actualisées au 22/01/2018 inclus

En 2017, un total de 29 foyers de clavelée (ou variole ovine) ont été confirmés en Grèce, tous sur l’île de Lesbos (Figure 2), principalement au sein d’élevages d’ovins mais neuf foyers étaient au sein d’élevages mixtes (ovins et caprins) avec cependant aucun signe clinique observé chez les caprins (source : ADNS). Depuis septembre 2017, les autorités grecques déclarent régulièrement des foyers de clavelée sur l’île de Lesbos, avec 32 foyers confirmés depuis le 1er septembre 2017, dont quatre depuis le début de l’année.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR (ordre alphabétique) : Emmanuel Breard, Corinne Sailleau, Stephan Zientara
Pour la DGAL (ordre alphabétique) : Marie Grandcollot-Chabot, Fanny Pandolfi

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : données ADNS/FAO Empres-i actualisées au 15/01/2018 inclus 
 
De début janvier 2014 à fin décembre 2017, de nombreux foyers de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été déclarés en Europe, principalement de sérotype 4, mais aussi de sérotype 1 (Italie, Croatie, Espagne, Portugal) et de sérotype 8 (France, Chypre) (Tableau 1, Figures 4-6). Depuis 2014, on observe une diminution du nombre de foyers de BTV-1, et une augmentation du nombre de foyers de BTV-4 et depuis 2015 de BTV-8.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (ordre alphabétique) : Anne Bronner* (Dgal), Didier Calavas* (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Renaud Lancelot (Cirad), Alizé Mercier (Cirad)

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI par ordre alphabétique : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Marie-Frédérique Le Potier

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : données ADNS/FAO Empres-i actualisées au 09/01/2018 ; réunions ScoPAFF (rapports du 6-7 avril 2017, du 13 juillet 2017 et du 27-28 novembre 2017) ; services vétérinaires tchèques (SVSCR) (https://www.svscr.cz/amp-mapy/)

La peste porcine africaine (PPA) continue de circuler dans le Nord-Est de l’Europe (Tableau 1). Elle a progressé à l’intérieur de l’Union européenne depuis les zones frontalières de l’Est de l’Europe et une diffusion de la maladie principalement « en tache d’huile » continue d’être observée dans et à partir des pays touchés.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele
Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : ADNS, ProMED, “Department for Environment, Food and Rural Affairs” (DEFRA)

Le 22 janvier 2018, le Royaume-Uni a déclaré un troisième cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 depuis le début de l’année, suite à la détection du virus chez des oiseaux sauvages dans la région d’Essex dans le centre du pays (déclaration ADNS 22/01/2018, Figure 1). Dix-neuf oiseaux ont été retrouvés morts dans une réserve naturelle : sept oies cendrées (Anser anser), deux canards colverts (Anas platyrhynchos), cinq fuligules morillons (Aythya fuligula), un goéland cendré (Larus canus), un canard d’Aylesbury (Anas platyrhynchos domesticus) et trois oiseaux non-identifiés.

Article au format pdf: 


Partager :
Estelle Mollaret 1, Didier Calavas2*, Anne Bronner1*, Eric Niqueux3  

Article au format pdf: 


Partager :
Jean-Philippe Amat 1, 2, Jackie Tapprest 2, Delphine Gaudaire 3, Marie Grandcollot-Chabot 4*, Aymeric Hans 3

Auteur correspondant : jean-philippe.amat@anses.fr

Anses, Laboratoire de Lyon, Unité de coordination et d’appui à la surveillance (Ucas), Lyon, France
Anses, Laboratoire de pathologie équine de Dozulé, Unité Epidémiologie et anatomie pathologique (EAP), Goustranville, France
Anses, Laboratoire de pathologie équine de Dozulé, Unité Virologie et parasitologie équine (Vipare), LNR et LR-UE pour l’anémie infectieuse des équidés, Goustranville, France
DGAL, Bureau de la santé animale, Paris, France

* Membre de l’équipe opérationnelle de la Plateforme 
ESA
 
Deux cas d’infection par le virus de l’anémie infectieuse des équidés (AIE) ont été détectés dans le Sud-Est de la France depuis le 26 décembre

Article au format pdf: 


Partager :
Pour le LR-UE maladies équines* : Cécile Beck, Sylvie Lecollinet
Pour la cellule d’animation veille sanitaire internationale (par ordre alphabétique) : Didier Calavas, Julien Cauchard, Sylvain Falala, Alizé Mercier

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Source : Données actualisées au 9/01/20178inclus – ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED, médias (Avian Flu Diary)
 
Depuis le dernier point de situation (note du 5 décembre 2017), un nouveau virus d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 a été détecté en Europe, touchant les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse et le Royaume-Uni (Figure 1, Tableau 1). Ce virus réassorti, différent du H5N6 ayant été identifié en Europe durant la saison 2016-2017 et de la souche zoonotique H5N6 circulant en Asie depuis plusieurs années, est issu d’une recombinaison entre le virus HP H5N8 ayant touché l’Europe en 2017 et une souche eurasienne faiblement pathogène (voir note de la Plateforme ESA du 11 décembre 2017 – lien), comme l’était le virus H5N6 ayant circulé en 2017. Le virus H5N8 continue de circuler en Europe avec deux foyers déclarés au sein d’élevages en Italie pour le mois de décembre.

Article au format pdf: 


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.