France

Mots-clés: 

La peste porcine africaine (PPA) est présente depuis près de cinq ans dans plusieurs pays d’Europe de l’Est. Elle progresse inexorablement vers l’Ouest et, en septembre dernier, elle a atteint nos frontières en touchant des sangliers sauvages dans le Sud de la Belgique. Face à cette menace, les professionnels de la filière porcine française, de la chasse et l’Administration ont diffusé plusieurs messages de sensibilisation en direction des acteurs professionnels ou non pouvant être impliqués dans la prévention de la maladie.

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :

Depuis le 1er janvier 2018, la totalité du territoire de la France continentale a été placée en zone réglementée pour les sérotypes 4 et 8 de la fièvre catarrhale ovine (FCO). La date du 1er juin 2018 a été fixée comme début de la période de circulation virale FCO pour la saison 2018-2019.

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :

Pour la Plateforme ESA (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (DGAl), Didier Calavas (Anses), Stéphanie Desvaux (ONCFS), Eva Faure (FNC), Emmanuel Garin (Coop de France), Philippe Le Coz (SNGTV), Marie-Frédérique Lepotier (Anses), Edouard Réveillaud (DGAl), Nicolas Rose (Anses), Sophie Rossi (ONCFS), Isabelle Tourette (GDS France), Sébastien Wendling (DGAl)
Pour l'Ifip et l’ANSP : Isabelle Corrégé, Roxane Rossel
Auteur correspondant : anne.bronner@agriculture.gouv.fr

La découverte d’un premier cas de peste porcine africaine (PPA) le 13 septembre 2018 chez un sanglier sauvage dans le Sud de la

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Véronique Duquesne1, Marion Laurent1, Fayçal Meziani2, Anne Bronner2, Marie-Pierre Chauzat1,3, Stéphanie Franco1

Auteur correspondant : veronique.duquesne@anses.fr

Une suspicion d’introduction de petit coléoptère des ruches (Aethina tumida) par l’importation de reines d’abeilles (Apis mellifera) d’Argentine[1] avait été émise en France en avril 2018 (voir article du 22 mai 2018). A la faveur d’analyses de laboratoire (cf. règlement communautaire UE 2016/2010), des œufs suspectés d'être des œufs d'A. tumida avaient en effet été détectés dans les cages de transport et sur les abeilles ouvrières accompagnant ces reines, puis envoyés au laboratoire national de référence (LNR ; Anses, Sophia Antipolis) pour identification. ​​​​​​​

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Cécile Beck1, Gaelle Gonzalez1, Cyril Eraud2, Anouk Decors3, Stéphanie Desvaux3, Stéphan Zientara1
Auteur correspondant : cecile.beck@anses.fr
1 Anses, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, LNR West Nile, Maisons-Alfort, France
2 ONCFS, Unité Avifaune migratrice, Villiers-en-Bois, France
3 ONCFS, Unité Sanitaire de la Faune, Auffargis, France

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Axelle Scoizec1, Éric Niqueux2, Audrey Schmitz2, Adeline Huneau-Salaün1, Alexandra Troyano-Groux3, François-Xavier Briand2, Claire Martenot2, Martine Cherbonnel-Pansart2, Anne Bronner3, Sophie Le Bouquin1
Auteur correspondant : axelle.scoizec@anses.fr
1. Anses-Ploufragan, Unité Epidémiologie aviaire, LNR influenza aviaire, Ploufragan, France
2. Anses-Ploufragan, Unité Virologie aviaire, LNR influenza aviaire, Ploufragan, France
3. DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France
 
Mots clés : Influenza aviaire, IAFP, France, Surveillance
Keywords: Avian Influenza, LPAI, France, Surveillance
La campagne de dépistage obligatoire de l’influenza aviaire (IA) sur les lots de canards prêts à gaver (PAG) avant leur mouvement vers une salle de gavage située sur un autre site d’élevage, qui a été conduite entre le 1er décembre 2017 et le 15 janvier 2018 (« période 1 ») selon les modalités décrites dans l’arrêté ministériel du 8 février 2016 modifié et l’instruction technique DGAL/SDSPA/2017-906 du 16/11/2017, a été reconduite pour la période du 1er février au 15 mars (« période 2 », étendue entre le 16 janvier et jusqu’au 31 mars dans cette note, pour correspondre avec la transmission sur une base mensuelle des résultats par les laboratoires, certains éleveurs ayant poursuivi les dépistages au-delà de la période obligatoire). Cette note présente les résultats des dépistages effectués durant la période du 1er décembre 2017 au 31 mars 2018 (périodes 1 et 2).

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Fayçal Meziani1, Didier Calavas2, Sébastien Wendling1, Anne Bronner1

1 DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France
2 Anses, Laboratoire de Lyon, Unité Epidémiologie, Lyon, France

Auteur correspondant : faycal.meziani@agriculture.gouv.fr

L’introduction en France du petit coléoptère des ruches « Aethina tumida », danger sanitaire de première catégorie aurait des conséquences sanitaires et économiques très lourdes pour la filière apicole. Face à cette menace, plusieurs mesures ont

Partager :
Marion Laurent1, Stéphanie Franco1, Véronique Duquesne1, Sébastien Wendling2, Fayçal Meziani3, Anne Bronner2, Marie-Pierre Rivière1
Auteur correspondant : marion.laurent@anses.fr
Le 26 mars dernier, des reines d’abeilles Apis mellifera importées d’Argentine sont arrivées en France. Conformément à la législation relative aux importations issues de pays tiers (règlement communautaire UE 206/2010), les cages de transport et les ouvrières accompagnatrices ont fait l’objet d’un examen par un laboratoire d’analyses vétérinaires agréé dont les résultats ont été rendus le 17 avril 2018 en vue de la détection du petit coléoptère des ruches (Aethina tumida) et des acariens Tropilaelaps spp.. Lors de cette analyse, quatre œufs suspectés d'être des œufs d'A. tumida ont été détectés et envoyés au Laboratoire national de référence (Anses, Sophia Antipolis) pour identification.

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Axelle Scoizec1, Eric Niqueux2, Audrey Schmitz2, Adeline Huneau-Salaün1, Alexandra Troyano-Groux3, Anne Bronner3, Sophie Le Bouquin1
Auteur correspondant : axelle.scoizec@anses.fr

 
  1. Anses-Ploufragan, LNR influenza aviaire, Unité Epidémiologie aviaire, Ploufragan, France
  2. Anses-Ploufragan, LNR influenza aviaire, Unité virologie aviaire, Ploufragan, France
  3. DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France
La campagne de dépistage obligatoire de l’influenza aviaire (IA) sur les lots de canards prêts à gaver (PAG) avant leur mouvement vers une salle de gavage située sur un autre site d’élevage, qui a été conduite entre le 1er décembre 2017 et le 15 janvier 2018 selon les modalités décrites dans 

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
Estelle Mollaret (1), Célia Malhere (2), Alexandra Troyano-Groux (1)*, Didier Calavas (3)*, Anne Bronner (1)*
(1) DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France
(2) DGAl, Mission des urgences sanitaires, Paris, France
(3) Anses, Coordinateur Plateforme ESA, Lyon, France
* Membre de l’équipe opérationnelle de la Plateforme ESA
 
Auteur correspondant : estelle.mollaret@agriculture.gouv.fr
  
Depuis le 27 octobre 2017, la France a recouvré son statut indemne d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP), en accord avec les critères de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE). Ce statut a pu être obtenu grâce à l’éradication des foyers d’IAHP détectés entre fin 2016 et juin 2017 et suite à l’absence de nouveaux foyers d’IAHP en France pendant plus de 

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.