Europe

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Thierry Lefrançois (Cirad), Renaud Lancelot (Cirad), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le laboratoire européen et OIE de référence PPR (Cirad) : Arnaud Bataille, Geneviève Libeau

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : ADNS (données au 10/07/2018), Note de la Commission européenne du 21/06/2018, notification ProMED du 22/06/2018
La base de données ADNS recense six déclarations de peste des petits ruminants (PPR) en Bulgarie du 23/06/2018 au 11/07/2018, impliquant au total huit élevages (Figure 1).

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Thierry Lefrançois (Cirad), Renaud Lancelot (Cirad), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le laboratoire européen et OIE de référence PPR (Cirad) : Arnaud Bataille, Geneviève Libeau

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
Source : ADNS & OIE (au 28/06/2018), Note de la Commission européenne du 21/06/2018, notification ProMED du 22/06/2018
Mise à jour de la note du 27/06/2018 (lien): un foyer de PPR a été confirmé et déclaré le 28/06/2018 au sein d’un élevage de neuf caprins et 151 ovins du village de Kosti dans la région de Burgas, située à l’Est du pays (Figure 1) (source : ADNS). Cette nouvelle région infectée se trouve à 160 kilomètres des trois premiers élevages touchés par la PPR dans la région de Yambol (déclaration OIE du 25/06/2018) (Figure 1).

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (DGAL), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : Données actualisées au 03/05/2018 inclus – ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED

Depuis le dernier point de situation au 26 mars 2018 (lien), le virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 a été déclaré pour la première fois en Slovaquie le 28 mars au sein de l’avifaune sauvage (le virus a été détecté sur une mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) parmi cinq oiseaux retrouvés morts), et en Finlande avec deux cas déclarés le 3 et 24 avril chez des pygargues à queue blanche (Haliaeetus albicilla).

 

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI par ordre alphabétique : Anne Bronner (DGAL), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Marie-Frédérique Le Potier

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Sources : données ADNS, rapport réunion SCoPAFF (18-19 avril 2018)
Après un premier cas déclaré le 23 avril à proximité de la frontière slovaque (voir note du 23/04 – lien), deux nouveaux cas de peste porcine africaine (PPA) ont été déclarés en Hongrie les 30 avril (un sanglier retrouvé mort) et 2 mai (trois sangliers retrouvés morts).
Ces deux cas se situent dans la zone de contrôle définie autour du premier cas (± 4 km du premier cas) (Figure 1). Ils pourraient témoigner d’une exposition multiple au virus ou d’un cycle déjà installé chez le sanglier. Cette situation pourrait ressembler à celle observée en République Tchèque, avec le risque de voir apparaître une nouvelle zone d’endémisation de la PPA dans la région.

 

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele
Auteur correspondant :
alize.mercier@cirad.fr
 
Source : Données actualisées au 21/02/2018 inclus – ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED
 
Depuis le dernier point de situation au 11 janvier 2018 (lien), le virus influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 a été détecté pour la première fois en Irlande chez un pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) retrouvé mort le 31 janvier dans la région de Tipperary, dans une zone fréquentée par des oiseaux migrateurs (déclaration ADNS 09/02/2018). La Suède a également identifié pour la première fois le virus H5N6 chez un pygargue à queue blanche mort le 1er février (déclaration ADNS 20/02/2018). De plus, les Pays-Bas ont déclaré deux nouveaux cas d’IAHP H5N6 le 25 janvier au sein de l’avifaune captive (espèce non précisée) et de l’avifaune sauvage, chez un goéland marin (Larus marinus) et une mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus).

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le Cirad : Philippe Caufour
Auteur correspondant :
alize.mercier@cirad.fr
 
Source : Données ADNS actualisées au 22/01/2018 inclus

En 2017, un total de 29 foyers de clavelée (ou variole ovine) ont été confirmés en Grèce, tous sur l’île de Lesbos (Figure 2), principalement au sein d’élevages d’ovins mais neuf foyers étaient au sein d’élevages mixtes (ovins et caprins) avec cependant aucun signe clinique observé chez les caprins (source : ADNS). Depuis septembre 2017, les autorités grecques déclarent régulièrement des foyers de clavelée sur l’île de Lesbos, avec 32 foyers confirmés depuis le 1er septembre 2017, dont quatre depuis le début de l’année.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR (ordre alphabétique) : Emmanuel Breard, Corinne Sailleau, Stephan Zientara
Pour la DGAL (ordre alphabétique) : Marie Grandcollot-Chabot, Fanny Pandolfi

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : données ADNS/FAO Empres-i actualisées au 15/01/2018 inclus 
 
De début janvier 2014 à fin décembre 2017, de nombreux foyers de fièvre catarrhale ovine (FCO) ont été déclarés en Europe, principalement de sérotype 4, mais aussi de sérotype 1 (Italie, Croatie, Espagne, Portugal) et de sérotype 8 (France, Chypre) (Tableau 1, Figures 4-6). Depuis 2014, on observe une diminution du nombre de foyers de BTV-1, et une augmentation du nombre de foyers de BTV-4 et depuis 2015 de BTV-8.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI par ordre alphabétique : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Marie-Frédérique Le Potier

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : données ADNS/FAO Empres-i actualisées au 09/01/2018 ; réunions ScoPAFF (rapports du 6-7 avril 2017, du 13 juillet 2017 et du 27-28 novembre 2017) ; services vétérinaires tchèques (SVSCR) (https://www.svscr.cz/amp-mapy/)

La peste porcine africaine (PPA) continue de circuler dans le Nord-Est de l’Europe (Tableau 1). Elle a progressé à l’intérieur de l’Union européenne depuis les zones frontalières de l’Est de l’Europe et une diffusion de la maladie principalement « en tache d’huile » continue d’être observée dans et à partir des pays touchés.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele
Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Sources : ADNS, ProMED, “Department for Environment, Food and Rural Affairs” (DEFRA)

Le 22 janvier 2018, le Royaume-Uni a déclaré un troisième cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 depuis le début de l’année, suite à la détection du virus chez des oiseaux sauvages dans la région d’Essex dans le centre du pays (déclaration ADNS 22/01/2018, Figure 1). Dix-neuf oiseaux ont été retrouvés morts dans une réserve naturelle : sept oies cendrées (Anser anser), deux canards colverts (Anas platyrhynchos), cinq fuligules morillons (Aythya fuligula), un goéland cendré (Larus canus), un canard d’Aylesbury (Anas platyrhynchos domesticus) et trois oiseaux non-identifiés.

Article au format pdf: 


Partager :
Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Sylvain Falala (Inra), Alizé Mercier (Cirad)
Pour l’ONCFS : Anne Van De Wiele

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
 
Source : Données actualisées au 9/01/20178inclus – ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED, médias (Avian Flu Diary)
 
Depuis le dernier point de situation (note du 5 décembre 2017), un nouveau virus d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5N6 a été détecté en Europe, touchant les Pays-Bas, l’Allemagne, la Suisse et le Royaume-Uni (Figure 1, Tableau 1). Ce virus réassorti, différent du H5N6 ayant été identifié en Europe durant la saison 2016-2017 et de la souche zoonotique H5N6 circulant en Asie depuis plusieurs années, est issu d’une recombinaison entre le virus HP H5N8 ayant touché l’Europe en 2017 et une souche eurasienne faiblement pathogène (voir note de la Plateforme ESA du 11 décembre 2017 – lien), comme l’était le virus H5N6 ayant circulé en 2017. Le virus H5N8 continue de circuler en Europe avec deux foyers déclarés au sein d’élevages en Italie pour le mois de décembre.

Article au format pdf: 


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.