Abeilles

Mise à jour 25 novembre 2015

Aucun nouveau foyer d’A. tumida n’a été observé en Calabre depuis le 18 novembre 2015. Au total, depuis le 16 septembre 2015, 26 foyers d’A. tumida ont été observés en Calabre, tous situés dans la zone de protection initiale. Trois nuclei sentinelles ont été infestés par le petit coléoptère des ruches le 28 octobre et le 13 novembre 2015 en Calabre.

Mise à jour 23 novembre 2015

Quatre nouveaux foyers d’A. tumida ont été confirmés en Calabre. Au total, depuis le 16 septembre 2015, 26 foyers d’A. tumida ont été observés en Calabre, tous situés dans la zone initiale de protection. Trois nuclei sentinelles ont été infestés par le petit coléoptère des ruches en Calabre. Ils ont été détectés positifs le 28 octobre et le 13 novembre 2015.


Mise à jour 10 novembre 2015

Aucun nouveau foyer d’A. tumida n’a été observé en Calabre depuis le 27 octobre 2015. Au total, depuis le 16 septembre 2015, 22 foyers d’A. tumida ont été observés en Calabre, tous situés dans la zone de protection.
Deux nuclei sentinelles ont été infestés par le petit coléoptère des ruches en Calabre. Ils ont été détectés positifs le 28 octobre 2015.

Au total, 899 ruchers ont été contrôlés en Calabre et 403 en Sicile.

mise à jour 5 novembre 2015

Aucun nouveau foyer d’Aethina tumida n’a été observé dans les ruchers italiens depuis le 27 octobre 2015.

Depuis septembre dernier, des nuclei sentinelles ont été installés en Calabre et en Sicile (ronds et croix violets  sur les cartes). Les nuclei sentinelles positifs (croix violettes) sont listés dans une table séparée afin de la distinguer des ruchers positifs (croix rouges sur les cartes).

Jusqu’à présent, des coléoptères ont été détectés dans deux nuclei sentinelles en Calabre. Aucun petit coléoptère des ruches n’a été observé en Sicile depuis novembre 2014.

 

mise à jour 29/10/2015

Cinq nouveaux foyers d’A. tumida ont été confirmés en Calabre. Seuls des adultes ont été observés dans ces nouveaux foyers. Au total, depuis le 16 septembre 2015, 22 foyers d’A. tumida ont été observés en Calabre, tous situés dans la zone de protection.

mise à jour 23/10/2015

A la mise à jour datée du 23 octobre, qucun nouveau foyer d’A. tumida n’a été observé en Calabre depuis le 15 octobre 2015. Au total 17 foyers ont été confirmés dans la province de Reggio di Calabria. Les adultes de petits coléoptères des ruches observés dans les colonies du dernier foyer découvert (confirmé le 15 octobre) ont été collectés dans des pièges du type Beetle Blaster (17 individus) et lors de l’inspection des colonies (10 individus).


Mise à jour 21/10/2015

Un  17ème foyer d’A. tumida a été observé en Calabre et confirmé le 15 octobre 2015. Il est situé dans la province de Reggio di Calabria. Des adultes de petits coléoptères des ruches ont été observés à nouveau dans les colonies.

Après la parution de la troisième édition nationale du Bulletin Résabeilles, nous vous invitons à découvrir les bilans départementaux de ce programme de surveillance, réalisé en France dans le cadre du projet européen Epilobee.

Six départements ont participé à ce projet d’ampleur : Bouches-du-Rhône, Cantal, Drôme, Finistère, Indre-et-Loire et Haut-Rhin. Au total, plus de trois cents ruchers ont été suivis au cours des campagnes 2012-2013 et 2013-2014, en matière de mortalité (annuelle, hivernale et en saison), des troubles des abeilles et des mouvements du cheptel.
Les apiculteurs, les intervenants apicoles, les groupements de défense sanitaire, les laboratoires départementaux ainsi que les DDecPP ont participé à cette grande étude.
Nous les remercions chaleureusement.

abeille chaval brasilLe programme de surveillance Résabeilles – réalisé en France dans le cadre du projet européen EPILOBEE - a permis d’évaluer la mortalité hivernale, la mortalité en saison et la mortalité annuelle des abeilles dans plus de trois cents ruchers au cours des campagnes 2012-2013 et 2013-2014.

Le bilan de ce projet d’ampleur est publié dans le Bulletin Résabeilles n°3.

De nombreux acteurs – du terrain jusqu’au laboratoire – ont participé à cette grande étude : les apiculteurs, les intervenants apicoles, les groupements de défense sanitaire, les laboratoires départementaux ainsi que les DDcsPP.

Le résultat de ce travail peut être consulté ici.

Ruche Olibac flickrLe petit coléoptère des ruches - classé danger sanitaire de première catégorie – sévit depuis septembre 2014 en Italie du sud. Considéré jusque-là comme exotique dans l’Union Européenne, ce parasite constitue désormais une réelle menace pour l’apiculture française, vu la proximité géographique avec la France des foyers identifiés et l’importance des échanges commerciaux intracommunautaires.

Afin de préserver le territoire national - jusqu’à présent épargné - de toute infestation, un dispositif de surveillance a été mis en place, dont vous trouverez les modalités dans la note de service produite par la DGAL s'appuyant entre autres sur les travaux conduits par le groupe Aethina de la plateforme ESA.

Vous trouverez également en annexe une fiche de signalement téléchargeable, à l’attention des apiculteurs, ainsi qu’une note d’information rappelant les signes distinctifs d’Aethina tumida, son cycle biologique, les critères de suspicion et les démarches à entreprendre en cas de suspicion d’infestation.

Pages

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.