2017

Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
 
Source : ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED, communiqué de presse MAAF (30/06/2017)
 
Du 1er juin au 2 juillet 2017 inclus, 17 foyers et cas d’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5 ont été déclarés dans sept pays européens : Luxembourg, Royaume-Uni, Italie, Finlande, France, Belgique et Pays-Bas (Tableau 1, Figure 1). Les virus H5N8 et H5N5 ont été détectés.

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
J-F Baroiller – Cirad, UMR Institut des Sciences de l’Evolution de Montpellier (ISEM), Montpellier – France
L. Bigarré & T. Morin – Anses, Laboratoire de Ploufragan-Plouzané – France


Source : OIE, communiqué de presse de la FAO (26/05/2017 - lien), ProMED (29/05/2017 et 21/06/2017)
 
La FAO a récemment tiré la sonnette d’alarme au sujet du virus du tilapia lacustre (Tilapia Lake Virus, TiLV), un virus très contagieux de la famille des Orthomyxoviridae, qui se répand au sein des populations sauvages et domestiques de tilapias.

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
LNR peste porcine africaine, Anses laboratoire de Ploufragan – France
 

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
 
Sources : ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED, AFSCA (CVO Belgique)

Du 1er au 19 juin 2017 inclus (semaines 22 à 25), treize foyers et cas d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5 ont été déclarés dans cinq pays européens : Luxembourg (premières déclarations), Belgique, Italie, Pays-Bas et Royaume-Uni (précédent foyer déclaré le 8 mai) (Figure 1). Les virus H5N8 et H5N5 ont été détectés :
 

Article au format PDF: 


Partager :
Stéphanie Franco1, Marion Laurent1, Marie-Pierre Chauzat2
1 Anses, Unité de pathologie de l’abeille, Laboratoire européen de référence pour la santé de l’Abeille, Sophia Antipolis, France
2 Anses, Unité de coordination et d’appui à la surveillance, Maisons-Alfort, France

Source : Laboratoire national de référence (LNR) italien sur la Santé des abeilles

A la date du 15 mai 2017, cinq nouveaux foyers d’infestation par le petit coléoptère des ruches (Aethina tumida) ont été détectés en mars et avril 2017 dans la province de Regio Calabria dans le sud de l’Italie (Figure 1) :
  • Trois foyers ont été confirmés fin mars /début avril dans la zone de protection de 20 km établie autour de Gioia Tauro suite à la découverte des premiers cas en 2014. L’un d’eux correspond à un essaim naturel qui était infesté par des petits coléoptères adultes et des centaines de larves.
  • Un foyer a également été découvert en avril sur la commune de Stignano, située à 10 km environ de cette zone de protection, sur la côte Est de la province de Regio Calabria (croix rouges sur les cartes).
  • Un rucher sentinelle a enfin été détecté positif dans la zone de protection début avril (croix violette sur les cartes).

Article au format PDF: 


Partager :

Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
 
Source : Base de données ADNS au 22/05/2017

Article au format PDF: 


Partager :
Françoise Pozet

Santé animale, Laboratoire départemental d’analyses du Jura, Poligny - France
Auteur correspondant : fpozet@jura.fr

Mots clés : Ranavirus, batraciens, Batrachochytrium dendrobatidis

Au-delà des agressions environnementales dues au climat et aux pollutions, les amphibiens sont la cible de bio-agresseurs de plus en plus pathogènes et à diffusion planétaire du fait du commerce international d’animaux à sang-froid, l’oomycète Batrachochytrium dendrobatidis et les Ranavirus, sont responsables de fortes mortalités dans la faune sauvage en Europe France comprise, et à travers le monde, parfois lors d’infections simultanées.

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
Anses, Laboratoire de Santé Animale de Maisons-Alfort, UMR1161, LNR/OIE Fièvre aphteuse

 
 Source : OIE (28/04/17)

Dates de suspicion du premier foyer : 24 avril 2017
 
 Un foyer de sérotype A a été notifié à l’OIE dans la région de Bizerte. Parmi les 22 bovins d’un troupeau (tous soustraits à la population sensible), 17 animaux ont déclaré la maladie. L’ELISA Antigène a confirmé le sérotype A. Parmi les mesures appliquées : dépeuplement, l’activation des cellules de crises nationale et régionales, un arrêté portant déclaration d'infection et une vaccination périfocale.

Article au format PDF: 


Partager :
Laure Bournez*
 
*Auteur correspondant : laure.bournez@anses.fr
Anses, Laboratoire de la rage et de la faune sauvage, Nancy, France
 
Mots clés : écureuil, bornavirus, Pays-Bas, Europe
 
 Le VSBV-1 est un virus appartenant à la famille des Bornaviridae. Il est génétiquement proche du virus de Borna ou Borna Disease Virus (BDV), un virus présent chez différentes espèces de mammifères et responsable d’encéphalites chez les chevaux. Il a été découvert en avril 2015 chez des patients allemands décédés d’encéphalites et chez des écureuils multicolores (Sciurus variegatoides) leur appartenant. Cette découverte simultanée a conduit à considérer le VSBV-1 comme un nouvel agent zoonotique (agent transmis de l’animal à l’Homme et responsable de pathologie chez l’Homme).
 

Article au format PDF: 


Partager :
Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France

Article au format PDF: 


Partager :

Pages

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.