2012

4670542941 4147716c2d qEvolutions sanitaires

Bilan épidémiologique de l'Efsa - novembre 2012 : Télécharger

La diffusion du virus Schmallenberg sur le continent européen se poursuit :

Autriche : identification de cas d'infection (détection d'anticorps) chez des ovins et des bovins (communiqué septembre)

Finlande : identification de cas d'infection (détection d'anticorps) chez des bovins (communiqué octobre)

Norvège: identification de Culicoides porteurs du virus (communiqué octobre)

Pologne : identification de cas d'infection (détection d'anticorps) chez des caprins (communiqué octobre)

Suède : identification de cas d'infection (détection d'anticorps) chez des bovins (communiqué octobre)

Consulter les archives des points de situation

Connaissances sur le virus

Impact du SBV dans les élevages ovins allaitants (source Institut l’Elevage) [Consulter l'article]

Etude sur le tropisme du virus SBV chez les ruminants nouveau-nés [Consulter l'article]

Etude séroprévalence du SBV chez les cervidés en Belgique [Consulter l'article]

30 mai 2012 : cas bovins confirmés au Danemark (communiqué)

 

Enquete sérologique dans les populations exposées au SBV

Une enquête sérologique conduite aux Pays-Bas auprès de (301) personnes ayant pu être exposées au virus SBV (individus travaillant ou résidant dans des fermes atteintes, vétérinaires ayant été en contact avec des ruminants infectés) n’a pas permis de mettre en évidence d’anticorps anti-SBV (Promed).

Virus SBV identifié sur des Culicoides en Italie

La présence du virus SBV a été identifiée sur trois lots de Culicoides du complexe Obsoletus piégés dans le nord de l’Italie entre septembre et novembre 2011 en Vénétie et Frioul-Vénétie julienne [I. Caporale]

Avis du BfR sur le risque de transmission du SBV à l’homme

L’Institut fédéral allemand pour l’évaluation des risques (BfR) estime qu’on ne peut pas s’attendre à ce que le virus SBV soit transmissible à l’homme par contact direct, par le viande ou par le lait (Résumé de l’avis , Avis détaillé – en allemand)
 

02 avril 2012. Résultat d’une enquête sérologique SBV au sein de populations humaines exposées en Allemagne

 

Une étude réalisée par l'Institut Robert Koch n’a pas permis la mise en évidence d’anticorps anti-SBV chez une soixantaine d’éleveurs ovins et bovins dans les zones atteintes [RKI]. Aucun cas d’infection ou de maladie associée au virus SBV n’a été rapporté chez l’homme depuis la première identification de ce virus.

Face à la situation actuelle de la tuberculose bovine, le réseau de surveillance Sylvatub a été constitué, afin d'estimer la présence de la tuberculose bovine dans la faune sauvage sur le territoire métropolitain (NS 2011-8214 du 20/09/20111).

Cet article présente les objectifs du réseau Sylvatub ainsi que les différentes mesures de surveillance à mettre en oeuvre dans les départements en fonction du niveau de risque estimé (organisation, circuit d'information, ...).

 

 

 

Pages

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.