Situation épidémiologique des virus IAHP issus du clade 2.3.4.4 en Europe : point de situation au 12/06/2017

Veille sanitaire internationale (VSI) Plateforme ESA – France
 
Source : ADNS, OIE, FAO Empres-i, DGAL, ProMED

Du 29 mai au 11 juin 2017 inclus (semaines 22 et 23), neuf foyers et cas d’Influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) de sous-type H5 ont été déclarés dans cinq pays européens : Luxembourg (premières déclarations), Royaume-Uni (précédent foyer déclaré le 8 mai), Italie (3 mai), Belgique (28 mars) et Pays-Bas (28 mars) (Figure 1). Les virus H5N8 et H5N5 ont été détectés.

Le virus IAHP H5 a été détecté pour la première fois au Luxembourg où quatre cas au sein de l’avifaune captive ont été confirmés les 2 et 3 juin 2017 (sans plus de précision concernant le sous-type).

En Italie, un foyer d’IAHP H5N8 a été déclaré le 31 mai au sein d’un élevage de dindes, et le virus H5N8 a aussi été détecté le 7 juin chez un héron cendré (Ardea cinerea) retrouvé à proximité de l’exploitation de dindes contaminée.

Le 1er juin, les Pays-Bas ont déclaré un cas d’IAHP H5N5 chez deux oies sauvages (Anser anser domesticus). La Belgique a déclaré le 2 juin un cas d’IAHP H5 chez un détenteur d’oiseaux d’ornement de la province du Luxembourg, et un foyer d’IAHP H5N8 a été déclaré le 5 juin au Royaume-Uni au sein d’un élevage de poules et d’oies.

Le virus IAHP H5N8 circule aussi au-delà de l’Europe. En Asie, les autorités sanitaires sud-coréennes ont imposé le 7 juin une interdiction temporaire du transport de volailles dans tout le pays afin de tenter de contenir une nouvelle épizootie H5N8. En Afrique, il a récemment été déclaré pour la première fois au Zimbabwe, qui a confirmé son premier foyer au sein d’un élevage le 17 mai, et en République Démocratique du Congo où trois foyers ont été identifiés fin mai dans la région d’Ituri, zone frontalière avec l’Ouganda où le virus H5N8 circule aussi (sources : OIE, FAO Empres-i, ProMED).

La situation épidémiologique entre octobre 2016 et fin mai 2017 des virus IAHP issus du clade 2.3.4.4 circulant en Europe est détaillée dans le dernier point de situation publiée sur le site de la Plateforme ESA le 31 mai (lien).