SITUATION DE LA FIEVRE APHTEUSE EN ALGERIE

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Céline Dupuy (Anses), Yves Lambert (DGAL), Alizé Mercier (Cirad)
Pour les LNR : Labib Bakkali Kassimi (Anses)
Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr
Source : OIE (dernier rapport au 05/05/2019), rapports EuFMD de janvier et mars 2019, médias algériens (article el moudjahid et article radio Algérie)

Selon les déclarations faites par les services vétérinaires algériens à l’OIE, un total de 261 foyers de fièvre aphteuse (FA) de sérotype O a été déclaré entre le 28/06/2018 et le 05/05/2019 (Figure 1). Ce sont 115 nouveaux foyers qui ont été déclarés dans le dernier rapport de l’OIE du 05/05/2019, et ces foyers dataient du 01/01/2019 au 15/01/2019. Ceci indique une augmentation du nombre de déclarations, comparé à 59 foyers détectés de novembre à décembre 2018 (rapport OIE du 07/03/2019).

Selon les derniers rapports du projet EuFMD de la FAO sur la fièvre aphteuse[1], les sérotypes O et A ont été détectés dans des échantillons prélevés chez des bovins en Algérie en décembre 2018 et janvier 2019. Le génotypage des souches O a confirmé la présence du topotype O/EA-3 (East Africa 3). De plus, toutes les séquences virales prélevées dans les pays du Nord de l’Afrique ont montré une forte similitude (99 %) avec des virus qui ont circulé en 2018 dans de nombreux pays d’Afrique de l’Ouest. Les virus qui circulent en Afrique du Nord sont distincts de ceux du même topotype O/EA-3 qui circulent en Egypte et dans l’Est de la Méditerranée.

Ces foyers de FA soulèvent la question de la connectivité transsaharienne entre les pays du Nord de l’Afrique et les routes précises par lesquelles les virus FA se transmettent de l’Ouest au Nord de l’Afrique (la route transsaharienne s’étend du Nigéria jusqu’en Algérie).

Selon le ministère algérien de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, le premier lot de vaccins contre [la peste des petits ruminants et] la fièvre aphteuse devait être disponible fin janvier 2019 et distribué aux éleveurs dès sa réception (source : média El Moudjahid au 22/01/2019). Selon les médias algériens, certaines wilayas (départements) ont rouvert les marchés à bestiaux à la suite de la disparition du danger de la fièvre aphteuse selon les autorités locales (source : média Radio Algérie au 11/03/2019).



Figure 1. Cartes des foyers de FA en Algérie du 28/06/2018 au 05/05/2019 (source: OIE)
 
[1]                Projet EuFMD : www.fao.org/eufmd/en/">http://www.fao.org/eufmd/en/" style="color:blue; text-decoration:underline">www.fao.org/eufmd/en/">http://www.fao.org/eufmd/en/

Pour télécharger le(s) document(s): 

 


Ce document créé dans le cadre de la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (ESA) peut être utilisé et diffusé par tout média à condition de citer la source comme suit et de ne pas apporter de modification au contenu « © https://www.plateforme-esa.fr/ »
 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.