PROGRESSION DE LA FIEVRE APHTEUSE EN ALGERIE ET PREMIERS FOYERS EN TUNISIE

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Yves Lambert (DGAL), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Stephan Zientara (Anses)

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr



Source : OIE (au 03/01/2019), communication personnelle du Centre de veille zoosanitaire de Tunisie (CNVZ) au 03/01/2018 concernant la situation en Tunisie, rapport du génotypage du laboratoire mondial de référence de la FAO (FAO World Reference Laboratory for FMD) du 10/07/2018 (http://www.wrlfmd.org/fmd_genotyping/2018/WRLFMD-2018-00019-Algeria-O-approved(2).pdf)

ALGERIE

Les autorités algériennes ont déclaré 34 foyers de fièvre aphteuse (FA) de sérotype O à l’OIE le 31/12/2018. Les dates de confirmation s’étalent du 03/09/2018 au 12/11/2018. La FA semble progresser vers l’intérieur du pays (Figure 1).

Depuis le premier foyer déclaré le 22 juin, c’est la première fois que des ovins et caprins sont signalés infectés. Pour ces 34 nouveaux foyers, 834 cas ont été recensés dont 91 animaux morts. Le tableau ci-dessous reprend les taux de morbidité et mortalité par type d’animaux.

Tableau 1. Taux de mortalité et de morbidité pour les nouveaux foyers de FA déclarés le 31/12/2018 en Algérie (source: OIE)



Pour les bovins, une campagne de vaccination annuelle avait été lancée le 10/10/2018 avec un vaccin bivalent O et A. Pour les petits ruminants, une vaccination périfocale a été mise en place.

Au total, 87 foyers de FA ont été déclarés dans le pays depuis le 22 juin 2018, date du premier foyer (Figure 2). Le sérotype identifié est le sérotype O, topotype East Africa 3 (source : rapport du laboratoire de référence FAO du 10 juillet).


Figure 1. Localisation des nouveaux foyers de FA déclarés le 31/12/2018 en Algérie (source: OIE)



Figure 2. Localisation de tous les foyers de FA déclarés en Algérie depuis juin 2018 (source: OIE)

TUNISIE

Quatre foyers de FA ont été détectés entre le 15 et 19 décembre et déclarés à l’OIE le 24 décembre en Tunisie (Figure 3). Selon les autorités, il s’agit de jeunes animaux non vaccinés (nés après la fin de la campagne de vaccination) appartenant à des marchands de bestiaux (bovins et petits ruminants). Pour les quatre foyers, 51 animaux malades ont été recensés (17 bovins et 34 ovins), dont quinze sont morts (1 bovin et 14 ovins) parmi un total de 241 animaux.

Le sérotype O a été identifié, mais nous ne savons pas encore s’il s’agit ou non du même qu’en Algérie.

Une campagne de vaccination des bovins et petits ruminants a été lancée la première semaine de janvier 2019. La campagne de vaccination de 2018 pour les bovins et les petits ruminants a été achevée en septembre. Le vaccin utilisé était un vaccin trivalent A, O et SAT2 avec plus de 6 PD50.

Avant cette déclaration, le dernier foyer de FA en Tunisie datait de mai 2017 (source : OIE).


Figure 3. Foyers de FA déclarés en Tunisie le 24/12/2018 (source: OIE)


 

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.