Premiers cas d’infection à virus West Nile dans les Balkans en 2014

    Sylvie Lecollinet, LNR West Nile et peste équine, ANSES, Laboratoire  de Santé Animale de Maisons-Alfort dans le cadre de la veille sanitaire internationale

Moustique tigre

Point épidémiologique au 26 juillet 2014

Les premiers cas d'infection au virus West Nile dans les Balkans en 2014 ont été récemment notifiés : l’infection a été confirmée chez deux chevaux sentinelles (sans symptômes cliniques) en Croatie (le 23 juillet 2014) et chez un cheval sentinelle en Grèce (le 27 juin 2014) (OIE, voir figures 1 et 2) et 15 cas probables et 1 cas confirmé ont été enregistrés chez l’homme au 24 juillet 2014 en Bosnie-Herzégovine et en Serbie (ECDC, voir figure 3).

Ces cas humains et équins se sont déclarés tôt par rapport aux autres années. En effet, dans la région des Balkans la saison habituelle est plutôt les mois d'août-septembre. Les inondations exceptionnelles qu’ont connues la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et la Croatie en mai dernier ont pu fournir des conditions propices à l’éclosion et à la prolifération des moustiques Culex, principaux vecteurs du virus West Nile.

    La situation épidémiologique est suivie avec attention et fait actuellement l’objet de publication régulière des bilans épidémiologiques.

 WN Croatie 20140723

WN Grece 20140610 

 Fig. 1. Carte sur la localisation du foyer de fièvre West Nile chez les chevaux en Croatie (région Kopacevo, Kopacevo, Bilje, Osijecko-Baranjska), au 23 juillet 2014.

 Fig. 2. Carte sur la localisation du foyer de fièvre West Nile chez les chevaux en Grèce (région Serres, Kentriki Makedonia), au 27 juin 2014.

West-Nile-fever-maps-24072013 png



















Fig. 3. Distribution des cas de fièvre West Nile chez l’homme en Europe, au 24 juillet 2014 (ECDC). Les cas observés en 2014 sont représentés en rouge.

Historique 

Des infections neurologiques de l’homme ou du cheval par le virus West Nile sont de plus en plus régulièrement rapportées en Europe depuis 2008, probablement à cause d’une évolution génétique des souches virales présentes en Europe et de l’existence de conditions écologiques et climatiques favorables à la multiplication des moustiques vecteurs.

La circulation du virus West Nile est ancienne autour et dans la région des Balkans. Le virus est longtemps resté circonscrit à ces régions mais depuis 2010, le virus West Nile s’est propagé rapidement et de façon inattendue à tout le territoire des Balkans, avec des cas d’infection sévère rapportés pour la première fois chez l’homme en Bulgarie, Turquie et Grèce en 2010, Albanie et Macédoine en 2011, Croatie, Kosovo, Serbie et Monténégro en 2012 et Bosnie-Herzégovine en 2013 (ECDC).

Sources :

OIE WAHID, Weekly disease report, West Nile fever, 26/07/2014. http://www.oie.int/wahis_2/public/wahid.php/Reviewreport/Review?page_refer=MapFullEventReport&;reportid=15574

ECDC, West Nile fever maps, 26/07/2014. http://www.ecdc.europa.eu/en/healthtopics/west_nile_fever/west-nile-fever-maps/pages/index.aspx

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.