Peste porcine africaine : bilan après 2 ans de lutte à la frontière franco-belge

Après l’apparition de la Peste Porcine Africaine (PPA) en Belgique en septembre 2018, les autorités françaises ont dû s’organiser très rapidement pour empêcher le virus de se propager en France mais également pour surveiller de plus près la population de sangliers à la frontière. Différentes actions ont ainsi été déployées, certaines d’entre elles ont été menées en coordination étroite avec les services de l’Office français de la biodiversité (OFB) et les chasseurs.
Ce dossier publié dans le n°328 de la revue Faune sauvage fait le bilan des principales actions menées durant ces 2 années pour réduire la population de la zone et pour surveiller son état sanitaire. Le dossier est en accès libre via ce lien è Peste porcine africaine : bilan après 2 ans de lutte à la frontière franco-belge.

 
 

 


Ce document créé dans le cadre de la Plateforme d’épidémiosurveillance en santé animale (ESA) peut être utilisé et diffusé par tout média à condition de citer la source comme suit et de ne pas apporter de modification au contenu « © https://www.plateforme-esa.fr/ »
 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.