Persistance de la peste porcine africaine en Europe de l’Est

Bulletin vignette  Bulletin Epidémiologique - Ahead of print
  Marie-Frédérique Le Potier (1), Elena Arsevska (2), Clara Marcé (3)
 (1)    Anses, Laboratoire de Ploufragan - Plouzané, Laboratoire national de référence pour la peste porcine africaine, Ploufragan, France
       (2)    Cirad, UMR CMAEE, Montpellier, France
       (3)    Direction générale de l’alimentation, Bureau de la santé animale, Paris, France
 

Suite à l’introduction en 2007 en Géorgie d’une souche de virus de la peste porcine africaine (PPA) dont l’origine d’Afrique de l’Est ou de Madagascar a été confirmée par séquençage moléculaire (Rowlands et al 2011), la maladie s’est très vite étendue aux pays voisins. Dès 2008, elle a été détectée au sein de la Fédération de Russie où elle s’est endémisée dans la région du Caucase.

 

L’infection a par ailleurs poursuivi sa progression vers le Nord-Ouest sur de plus grandes distances via des mouvements d’animaux, des contacts directs entre porcs de basse-cour et sangliers (Oganesyan et al, 2013) mais aussi par la distribution d’eaux grasses (Gulenkin et al, 2011 ; EFSA,2014). En juillet 2012, un premier cas était déclaré en Ukraine, puis en juin 2013 en Biélorussie. En janvier 2014, l’introduction du virus dans l’Union européenne (UE) a été confirmée par sa détection chez des sangliers en Lituanie, puis en février en Pologne. Elle a été depuis confirmée majoritairement chez des sangliers (Figure 1) dans les pays baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) et dans l’Est de la Pologne.

 
     Vous pouvez lire la suite de cet article sur le nouveau site du Bulletin Epidémiologique: http://bulletinepidemiologique.mag.anses.fr

 

120 800x600

(1)    Anses, Laboratoire de Ploufragan - Plouzané, Laboratoire national de référence pour la peste porcine africaine, Ploufragan, France

(2)    Cirad, UMR CMAEE, Montpellier, France

(3)    Direction générale de l’alimentation, Bureau de la santé animale, Paris, France

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.