NOUVEAUX FOYERS DE FIEVRE APHTEUSE EN ALGERIE

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Anne Bronner (Dgal), Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Labib Bakkali Kassimi

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : OIE (au 08/10/2018), ProMED (02/09/2018, 01/07/2018 et 11/07/2018), réunion du projet Eu-FMD du 11/07/2018, rapport du génotypage du laboratoire mondial de référence de la FAO (FAO World Reference Laboratory for FMD (WRLFMD)) du 10/07/2018 (http://www.wrlfmd.org/fmd_genotyping/2018/WRLFMD-2018-00019-Algeria-O-approved(2).pdf)

Depuis le 6 septembre, onze nouveaux foyers de fièvre aphteuse (FA) ont été détectés chez des bovins en Algérie et déclarés le 17 octobre (Source : OIE) (Figure 1). Les dates de début de ces foyers s’étalent du 11 juillet au 19 septembre. La propagation vers l’Ouest du pays se confirme, avec notamment trois foyers datant de fin juillet qui ont été détectés dans la wilaya de Tlemcen, à quelques kilomètres de la frontière avec le Maroc (Figure 2).

Depuis le 20 juin 2018, 53 foyers de FA ont été déclarés en Algérie. Avec les onze nouveaux foyers, ce sont au total 392 cas (animaux) qui ont été découverts atteints de fièvre aphteuse au sein d’élevages de bétail, avec un taux de morbidité de 73,4 % et un taux de mortalité de 2,2 %.

Le sérotype identifié est le sérotype O, topotype East Africa 3 (source : rapport du laboratoire de référence FAO du 10 juillet). Ce résultat indique qu’il s’agit d’une nouvelle introduction en Algérie car cette souche n’a jamais été identifiée en Algérie (la précédente épizootie de sérotype O en 2014 avait été provoquée par la souche O/Middle East – South Asia (ME-SA)/Ind-2001 ; voir note Plateforme du 24/02/2015 https://www.plateforme-esa.fr/article/fin-de-l-episode-de-fievre-aphteuse-en-tunisie-et-algerie).

Selon le rapport biannuel des autorités algériennes de 2017, presque deux millions de bovins ont été vaccinés de manière préventive contre la FA de juillet à décembre 2017 (il s’agirait d’un vaccin bivalent A et O mais il n’est pas précisé si ce vaccin est efficace vis-à-vis de la souche en cause) (source : ProMED). Il n’y a pas eu de campagne de vaccination lors du premier semestre 2017 selon les rapports périodiques de l’OIE. Dans ces deux rapports, il n’y a pas mention de vaccination de petits ruminants.


Figure 1. Nouveaux foyers de fièvre aphteuse déclarés par l’Algérie le 17/10/2018 (Source : OIE)


Figure 2. Foyers de fièvre aphteuse déclarés au Nord-Ouest de l'Algérie, dont trois foyers dans la wilaya de Tlemcen (source: OIE - déclarations du 17/10/2018)
 

Pour télécharger le(s) document(s): 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.