Mise à jour des figures de l’article du BE sur la dermatose nodulaire contagieuse bovine en Europe - situation au 20 septembre 2016

Alizé Mercier (1,2), Julien Cauchard (3)
(1) Cirad, UMR Contrôle des maladies animales exotiques et émergentes (CMAEE), Montpellier, France
(2) Inra, UMR 1309 CMAEE, Montpellier, France
(3) Unité Epidémiologie, Anses-Lyon, France

 
Dans le cadre du groupe de suivi de la dermatose nodulaire contagieuse bovine (DNCB) de la plateforme ESA, un article intitulé «Dermatose nodulaire contagieuse des bovins : état des connaissances et situation épidémiologique dans les Balkans au 31 juillet 2006 » a été rédigé sur l’état actuel des connaissances et la progression de la DNCB dans le Sud-Est de l’Europe (lien). L’article décrit l’épidémiologie de la maladie en analysant l’épizootie dans le Sud des Balkans depuis la première introduction dans la partie européenne de la Turquie en mai 2015. Il mentionne les mesures de lutte mises en place par les pays touchés, les dispositions réglementaires et rappelle les signes cliniques et les méthodes de diagnostic existantes.
 
Les figures de l'article (mise à part les photos) ont été mises à jour au 20 septembre 2016 et sont présentées ci-dessous. Depuis la dernière mise à jour, de nouveaux foyers ont été déclarés principalement en Albanie et au Kosovo. Nous pouvons voir que la DNCB continue sa progression vers l’Ouest (Figure 2 et 3). Par ailleurs, la vitesse de diffusion médiane reste stable et est passé de 7.7 à 7.6 km par semaine. Le maximum a quant à lui augmenté et, étant de 87.5 km par semaine, est passé à plus de 200 km (limite supérieure fixée à 200 km dans la Figure 4).
 
 
 
Figure 2. Courbe épizootique hebdomadaire (panel supérieur) et distribution géographique des foyers (panel inférieur) depuis l'introduction de la DNCB dans le centre-sud de la Turquie en novembre 2013 (notification à l'OIE en février 2014) jusqu’au 20 septembre 2016 (source : ADNS et FAO Empres-i)

 
Figure 3. Diffusion spatiale de la DNCB depuis son introduction dans la partie européenne de la Turquie en mai 2015. Situation au 20 septembre 2016 (données incomplètes pour ce mois, source des données : ADNS et FAO Empres-i)

 
 
Figure 4. (gauche) Estimation de la distribution de la vitesse de diffusion de la DNCB depuis son introduction dans la partie européenne de la Turquie en mai 2015 et jusqu’en septembre 2016 (données incomplètes pour ce mois, source des données : ADNS et FAO Empres-i). Sur la ligne des abscisses, un rond = un foyer ; vitesse maximale fixée à 200 km par semaine
(droite) Variation de la vitesse de diffusion de la DNCB depuis son introduction dans la partie européenne de la Turquie en mai 2015 jusqu’en septembre 2016 (données incomplètes pour ce mois, source des données : ADNS et FAO Empres-i). Les points gris représentent les données. La courbe en trait noir plein représente la tendance, estimée par un lissage de type loess. Les courbes en trait noir tireté représentent l'intervalle de confiance de la tendance à 95 %

 

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.