FIEVRE APHTEUSE EN ALGERIE – POINT DE SITUATION AU 31 JUILLET 2018

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Yves Lambert (Dgal), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Labib Bakkali Kassimi

Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : OIE (au 31/07/2018), ProMED, réunion du projet Eu-FMD du 11/07/2018, rapport du génotypage du laboratoire mondial de référence de la FAO (FAO World Reference Laboratory for FMD (WRLFMD)) du 10/07/2018 (http://www.wrlfmd.org/fmd_genotyping/2018/WRLFMD-2018-00019-Algeria-O-approved(2).pdf)

Depuis le 9 juillet 2018 (date du précédent rapport OIE), les services vétérinaires algériens ont déclaré neuf nouveaux foyers de fièvre aphteuse (FA) à l’OIE dans différentes régions du Nord de l’Algérie. Avec ces neuf nouveaux foyers, ce sont 113 nouveaux cas (animaux) au sein d’élevages de bétail, avec un taux de morbidité de 84,96 % et un taux de mortalité de 0,75%. Selon les autorités, les mesures de contrôle mises en place incluent l’abattage, le contrôle des mouvements d’animaux au sein du pays, la désinfection des exploitations et la mise en place de mesures de surveillance au sein et en dehors des zones de confinement et protection (source : OIE).

Le sérotype identifié est le sérotype O, topotype East Africa 3 (source : rapport du laboratoire de référence FAO du 10 juillet). Ce résultat indique qu’il s’agit d’une nouvelle introduction en Algérie.

Un total de treize foyers de FA ont été déclarés depuis le 28 juin dans huit régions (wilayas) du Nord de l’Algérie : Tizi Ouzou, Bejaia, Chlef, Setif, Medea, Oum El Bouaghi, Blida, et Bouira (Figure 1).

Un premier foyer de FA sérotype O avait été déclaré le 28 juin 2018 dans la région de Tizi Ouzou (à environ 50 km d’Alger). Ce foyer a été suspecté le 20 juin et confirmé le 22 juin par PCR temps réel et ELISA de typage. Douze animaux sur les treize de l’exploitation (taux de morbidité de 92,31 %) ont déclaré la maladie. Selon les autorités sanitaires, les mesures de lutte adaptées ont été mises en place et tous les animaux ont été abattus.


Figure 1: Foyers de fièvre aphteuse déclarés à l'OIE par les autorités algériennes depuis le 28 juin 2018 (source: OIE WAHIS)

Selon le rapport biannuel des autorités algériennes de 2017, presque deux millions de bovins ont été vaccinés de manière préventive contre la FA de juillet à décembre 2017 (il s’agirait d’un vaccin bivalent A et O mais il n’est pas précisé si ce vaccin serait efficace vis-à-vis de la souche en cause) (source : ProMED). Il n’y a pas eu de campagne de vaccination lors du premier semestre 2017 selon les rapports périodiques de l’OIE. Dans ces deux rapports, il n’y a pas mention de vaccination de petits ruminants.
 

Article au format pdf: 

 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.