Distribution des foyers de FCO à sérotype 8 au 10 décembre 2015

Mots-clés: 

Laure Bournez (1), Alexandre Fediaevsky (2), Lisa Cavalerie (2), Séverine Rautureau (2), Corinne Sailleau (3), Emmanuel Bréard (3) & Stephan Zientara (3)
(1) Anses, Unité de coordination et d'appui à la surveillance, Maisons-Alfort, France
(2) DGAl, Bureau de la santé animale, Paris, France
(3) Anses, Laboratoire de santé animale, Maisons-Alfort, France - LNR FCO

Depuis le dernier point réalisé le 30 novembre, vingt-trois foyers supplémentaires ont été détectés dans le Puy-de-Dôme (11 foyers), l’Allier (6 foyers), la Nièvre (3 foyers), l’Aveyron (1 foyer), la Loire (1 foyer) et dans le Cher (1 foyer). Tous ces foyers ont été identifiés suite à des prélèvements réalisés lors de mouvements d'animaux à partir de la zone réglementée. En raison du foyer découvert dans l’Aveyron, la zone réglementée a été étendue au sud-ouest (Figure 1). Pour rappel, il a été décidé de fusionner les zones de protection et de surveillance afin d’avoir une unique « zone réglementée » au sein de laquelle les mouvements d’animaux sont autorisés. Ainsi, les départements situés à moins de 150 kilomètres d’un foyer sont en zone réglementée et sont représentés en orange sur la Figure 1. 



Au 10 décembre 2015, ce sont au total 128 élevages qui ont été trouvés infectés par le virus FCO de sérotype 8 (Figure 1). Hormis un foyer trouvé dans le Loiret, les foyers sont situés dans une zone de 300-350 km de diamètre englobant le Puy-de-Dôme, l’Allier, la Creuse, le Cantal, le Cher, l’Indre, la Loire, la Haute-Loire, la Nièvre, la Saône-et-Loire, la Corrèze, l’Aveyron et la Lozère (Figure 1 et Tableau 1). La répartition du nombre de foyers par département est indiquée dans le Tableau 1. Parmi ces foyers, onze ont été détectés lors de la première enquête dans les 2 km autour du premier foyer de l’Allier, 27 par la surveillance programmée, onze par la surveillance évènementielle sur des suspicions cliniques, et 79 lors de tests réalisés lors de mouvements d’animaux (entre zone réglementée et non réglementée, pour l’exportation ou lors de rassemblements d’animaux) (Figure 2). Peu de foyers ont donc été détectés par suspicion clinique ; ceux-ci sont situés dans les départements de l’Allier, du Puy de Dôme, du Cher et de la Creuse.


Figure 1 : Zones réglementées et foyers de FCO à sérotype 8 au 10 décembre 2015 (cliquer pour télécharger au format .pdf)



Tableau 1 : Répartition du nombre de foyers de FCO à sérotype 8 par département au 12 décembre 2015


Figure 2 : Répartition des foyers par modalité de surveillance (point au 10 décembre 2015) (a) lors de l’enquête réalisée dans les élevages situés à moins de 2 km du premier foyer découvert (« enquête 2 km »), (b) lors de l’enquête programmée réalisée du 8 septembre au 20 octobre (« enquête nationale »), (c) lors de suspicions cliniques, (d) lors d’analyses réalisées lors de mouvements d’animaux (entre zone réglementée et non réglementée, pour l’exportation ou lors de rassemblements d’animaux (« analyses mouvements »). (cliquer pour télécharger au format .pdf)


 


Partager :
 
Organismes Internationaux
  • OIE (Organisation mondiale de la santé animale)
  • FAO EMPRES (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture)
 
​​Organismes Européens
  • ECDC (Centre Européen de prévention et contrôle de maladies)​
  • EFSA (Autorité Européenne de sécurité des aliments)
  • ​DG SANCO (Directorat General de santé et de consommateurs)
 
Organismes Nationaux
  • InVS (Institut de veille sanitaire)
  • Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail)
Plateformes de veille Internet
Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.