Deux nouveaux foyers de fièvre aphteuse au Maroc

Pour la VSI (par ordre alphabétique) : Didier Calavas (Anses), Julien Cauchard (Anses), Pascal Hendrikx (Anses), Yves Lambert (DGAL), Alizé Mercier (Cirad)
Pour le LNR : Labib Bakkali Kassimi (Anses), Stephan Zientara (Anses)
Auteur correspondant : alize.mercier@cirad.fr

Source : OIE (au 23/01/2019)

Le 17 janvier 2019, les autorités marocaines ont déclaré à l’OIE deux nouveaux foyers de fièvre aphteuse (FA) dans le Nord et le centre du pays, qui viennent s’ajouter au premier foyer déclaré le 10 janvier 2019 (Figure 1). Un des foyers a été détecté dans la région de Tanger-Tétouan-Al-Hoceïma le 12 janvier (B sur la Figure 1, situé à +/- 350km au Nord des foyers du groupe A), et l’autre foyer a été détecté le 13 janvier dans la région de Béni Mellal-Khénifra (A sur la Figure 1), à +/- 50km du premier foyer détecté le 1er janvier et déclaré le 10 janvier (autre foyer du groupe A sur la Figure 1). Il serait utile de savoir s’il y a un lien épidémiologique entre ces trois foyers, pour juger de la gravité de la situation.
Pour ces deux nouveaux foyers, cinq cas ont été recensés chez des bovins, un des deux élevages étant un élevage mixte de 139 animaux (bovins, ovins, caprins). Aucun animal mort n’a été déclaré.

Le sérotype est toujours en cours de confirmation.

Une campagne de vaccination a été lancée, et le nombre de bovins et de troupeaux vaccinés est présenté dans le Tableau 1.

Tableau 1. Tableau synthétique de la campagne de vaccination effectuée (source: rapport OIE du 17/01/2019)
 

Région administrative Espèce Nb d’animaux vaccinés Nb d’élevages
BÉNI MELLAL-KHÉNIFRA Bovins 2729  325
TANGER-TÉTOUAN-AL HOCEÏMA Bovins 240 13