Bilan de la surveillance de la FCO en 2012

PT004310 Jean-Baptiste Perrin (1), Jérôme Languille (1), Corinne Sailleau (2), Emmanuel Bréard (2), Alexandra Desprat (2), Cyril Viarouge (2), Stéphan Zientara (2)

(1) Direction générale de l’alimentation, Bureau de la santé animale, Paris, France
(2) Anses, Laboratoire de santé animale de Maisons-Alfort, France

Surveillance de la fièvre catarrhale ovine en 2012 : recouvrement du statut indemne en France continentale

La fièvre catarrhale ovine (FCO) est apparue dans le nord de la France à la fin d’année 2006 puis s’est rapidement propagée sur l’ensemble du territoire jusqu’à infecter plus de 30000 élevages français en 2008. Depuis, l’ensemble de la France continentale était considérée comme une zone unique de protection vis-à-vis des sérotypes 1 et 8 considérés comme endémiques. Après plusieurs campagnes de vaccination obligatoires (2008-2010) puis volontaires (2010-2012), le nombre de foyers a été drastiquement réduit. En 2012, les dispositifs de surveillance événementielle et programmée ont permis de démontrer pour la deuxième année consécutive l’absence de circulation virale sur l’ensemble du territoire continental. Le dernier foyer de FCO ayant été détecté en juin 2010, les autorités françaises ont pu déclarer, conformément à la réglementation européenne, le territoire continental indemne de FCO le 14 décembre 2012. Lire l'article 

 
 

Organismes Internationaux

  • FAO EMPRES-i (Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)

  • HealthMap (current global state of infectious diseases)

  • OIE WAHIS (Organisation mondiale de la santé animale)

  • OMS (Organisation mondiale de la santé)
 

​​Organismes Européens

  • ECDC (Centre européen de prévention et contrôle de maladies)​

  • EFSA (Autorité européenne de sécurité des aliments)

  • ​DG santé (Direction générale Santé et sécurité alimentaire de Commission européenne)

 

Organismes Nationaux

Plateforme de veille sanitaire

Zircon - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.